Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Archives TourdeGarde : Pax Romana de GMT, 2ème campagne, TOUR 1 300-275 BC

Publié le par Ispano

  Activation 1, Grec (Pyrrhus)

Une ouverture classique de Pyrrhus qui débarque à Barium pour prendre Capoua. Cette fois l'armée romaine ne bouge pas, le roi d'Epire est trop dangeureux pour le défier en plaine. Je joue la règle optionnelle qui limite la zone d'action du mercenaire; je ne veux pas de manoeuvre extravagante qui l'aménerait du côté d'Antioche.     Côté grec, on se demande si on va la jouer offensif ou défensif. En défensif on bloque le romain pendant 1 tour; en offensif on peut faire très mal au romain, et pourquoi pas prendre Rome, mais si Pyrrhus se loupe, c'est le sud de l'Italie qui tombera plus vite que prévu. Je me contente donc de le jouer défensif.

Une ouverture classique de Pyrrhus qui débarque à Barium pour prendre Capoua. Cette fois l'armée romaine ne bouge pas, le roi d'Epire est trop dangeureux pour le défier en plaine. Je joue la règle optionnelle qui limite la zone d'action du mercenaire; je ne veux pas de manoeuvre extravagante qui l'aménerait du côté d'Antioche. Côté grec, on se demande si on va la jouer offensif ou défensif. En défensif on bloque le romain pendant 1 tour; en offensif on peut faire très mal au romain, et pourquoi pas prendre Rome, mais si Pyrrhus se loupe, c'est le sud de l'Italie qui tombera plus vite que prévu. Je me contente donc de le jouer défensif.

Activation 2, Orient

Seule l'armée d'Egypte est disponible (l'armée Seleucide arrivant au 1er AM pioché), alors ça donne une activation pour regrouper les troupes éparpillées et mettre une HI(Heavy Infantry) sur Jerusalem en prévision de la transformer en cité.

Seule l'armée d'Egypte est disponible (l'armée Seleucide arrivant au 1er AM pioché), alors ça donne une activation pour regrouper les troupes éparpillées et mettre une HI(Heavy Infantry) sur Jerusalem en prévision de la transformer en cité.

Activation 3, Carthage

Activation du général Himilcon 2/5 à Carthage, qui fonce sur Syracuse avec à peine 7MP qui lui permettent quand même de faire un assaut, mais un assaut plutot efficace, à 70% de pertes qui met presque la ville à genoux : les murs sont tombés, et seule une HI réduite résiste. Une InfLégère est éliminée côté carthage. Pour les mouvements mineurs, une mission très importante : fermer la route maritime entre Pisae et Aleria en Corse. La 1ère galère se loupe, la seconde réussit.

Activation du général Himilcon 2/5 à Carthage, qui fonce sur Syracuse avec à peine 7MP qui lui permettent quand même de faire un assaut, mais un assaut plutot efficace, à 70% de pertes qui met presque la ville à genoux : les murs sont tombés, et seule une HI réduite résiste. Une InfLégère est éliminée côté carthage. Pour les mouvements mineurs, une mission très importante : fermer la route maritime entre Pisae et Aleria en Corse. La 1ère galère se loupe, la seconde réussit.

Siège de Syracuse, la ville va résister de justesse malgré ses 8BP de pertes

Siège de Syracuse, la ville va résister de justesse malgré ses 8BP de pertes

Activation 4, Rome

Pyrrhus ? Même pas peur ! Autant le grec empêche toute manoeuvre qui éloignerait les légions romaines de la capitale, autant ne il peut empêcher le romain de construire. En tant que mercenaire, il ne peut détruire les villes, et s'il va au nord pour les capturer il découvre le sud. Pisae demande 7MP pour y aller, et Placentia est protègée.    Bref, à mon avis, un romain au premier tour ça doit pas bouger d'Italie, mais ça doit construire des villes/cités.    Pour le Major Move, Fabius fait un petit tour dans le sud, détruit une garnison et revient à Rome. Cela suffit à reprendre le contrôle de la province de Bruttium, et par voie de conséquence, du territoire de Rome.

Pyrrhus ? Même pas peur ! Autant le grec empêche toute manoeuvre qui éloignerait les légions romaines de la capitale, autant ne il peut empêcher le romain de construire. En tant que mercenaire, il ne peut détruire les villes, et s'il va au nord pour les capturer il découvre le sud. Pisae demande 7MP pour y aller, et Placentia est protègée. Bref, à mon avis, un romain au premier tour ça doit pas bouger d'Italie, mais ça doit construire des villes/cités. Pour le Major Move, Fabius fait un petit tour dans le sud, détruit une garnison et revient à Rome. Cela suffit à reprendre le contrôle de la province de Bruttium, et par voie de conséquence, du territoire de Rome.

Activation 5, Orient

Seleucus apparaît à Edesse, prend la mer à Antioche, rate son jet de continuation, débarque à Tarsus, et finit son mouvement à Myra. 1 galère est envoyée à Arsinol pour se protèger de Carthage, et Jerusalem est transformée en cité.

Seleucus apparaît à Edesse, prend la mer à Antioche, rate son jet de continuation, débarque à Tarsus, et finit son mouvement à Myra. 1 galère est envoyée à Arsinol pour se protèger de Carthage, et Jerusalem est transformée en cité.

Activation 6, Grec

Le grec joue la carte "Cunctator" qui va lui permettre des retraites avant combat illimitées, et limiter la casse face au Seleucide en Ionia.   Et d'ailleurs, plutôt que d'aller à sa rencontre, on va plutôt faire le ménage au nord de la Grèce pour prendre de nouvelles provinces, et c'est la case d'Ulpianum et ses 6 barbares qui est vidée. Mouvements mineurs importants : le 1er pour prendre la Crète (on perd l'IOnia mais on s'en fout c'est prévu); le 2ème pour verrouiller le détroit de Bysantium, et empêcher l'Oriental de traverver par ce chemin.

Le grec joue la carte "Cunctator" qui va lui permettre des retraites avant combat illimitées, et limiter la casse face au Seleucide en Ionia. Et d'ailleurs, plutôt que d'aller à sa rencontre, on va plutôt faire le ménage au nord de la Grèce pour prendre de nouvelles provinces, et c'est la case d'Ulpianum et ses 6 barbares qui est vidée. Mouvements mineurs importants : le 1er pour prendre la Crète (on perd l'IOnia mais on s'en fout c'est prévu); le 2ème pour verrouiller le détroit de Bysantium, et empêcher l'Oriental de traverver par ce chemin.

Activation 7, Rome

Carte Rebellion, en Iberia, avec une GARnison carthaginoise détruite à Malaca, et 3 barbares dans les montagnes de Numantia, qui gênent en plus les mouvements alentours

Avec 6MP, Fabius n'a pas assez pour faire un mouvement au sud, alors ce sera juste un échange de généraux entre Rome et Placentia; Fabius sera plus utile au nord.

Avec 6MP, Fabius n'a pas assez pour faire un mouvement au sud, alors ce sera juste un échange de généraux entre Rome et Placentia; Fabius sera plus utile au nord.

Activation 8, Grec

Seulement 7MP pour le général 2/5 à Pella. Il part au nord et va tomber contre 5 barbares très coriaces dont il ne viendra à bout qu'au 3ème assaut ! Pella devient cité, et une garnison rejoint une HI à Abydos.

Seulement 7MP pour le général 2/5 à Pella. Il part au nord et va tomber contre 5 barbares très coriaces dont il ne viendra à bout qu'au 3ème assaut ! Pella devient cité, et une garnison rejoint une HI à Abydos.

Activation 9, Carthage

Himilcon finit ce qu'il avait commencé : Syracuse est prise, mais le dernier bastion de résistance se defendra farouchement, obligeant le carthaginois à sacrifier son infanterie mercenaire et une autre infanterie légère. Les mamertines au nord sont ensuite effacer de la surface de la planète ce qui permet à Carthage d'avoir le total contrôle de la Sicile.      Il prend ensuite la mer et arrive sans encombre à Gades, prêt à envahir sous peu la péninsule ibérique.  Une galère est envoyée à Messana pour fermer le détroit de Sicile, et la cavalerie numide réussit après un long périple à rejoindre l'armée principale en Iberia.

Himilcon finit ce qu'il avait commencé : Syracuse est prise, mais le dernier bastion de résistance se defendra farouchement, obligeant le carthaginois à sacrifier son infanterie mercenaire et une autre infanterie légère. Les mamertines au nord sont ensuite effacer de la surface de la planète ce qui permet à Carthage d'avoir le total contrôle de la Sicile. Il prend ensuite la mer et arrive sans encombre à Gades, prêt à envahir sous peu la péninsule ibérique. Une galère est envoyée à Messana pour fermer le détroit de Sicile, et la cavalerie numide réussit après un long périple à rejoindre l'armée principale en Iberia.

  Activation 10, Grec

Siège de Rome qui tourne court

Siège de Rome qui tourne court

La dernière activation du Grec arrive bien trop vite, et oblige Pyrrhus à sortir de sa réserve. Un premier assaut sur les murs de Rome, qui inflige 7BP à l'armée du mercenaire (en face un mur tombe). Autant dire une défaite militaire cuisante qui termine prématurément la campagne du roi d'épire, préfèrant assurer le coup en protègeant la principale colonie grecque à Tarentum, où il se retire.  Un dernier coup de canif : une légère envoyée à Croton permet de reprendre le Bruttium, mais c'est, ironiquement, grâce à cette manoeuvre que Rome échappe à la famine (-1 stab) lors du tirage de carte qui suivra.

La dernière activation du Grec arrive bien trop vite, et oblige Pyrrhus à sortir de sa réserve. Un premier assaut sur les murs de Rome, qui inflige 7BP à l'armée du mercenaire (en face un mur tombe). Autant dire une défaite militaire cuisante qui termine prématurément la campagne du roi d'épire, préfèrant assurer le coup en protègeant la principale colonie grecque à Tarentum, où il se retire. Un dernier coup de canif : une légère envoyée à Croton permet de reprendre le Bruttium, mais c'est, ironiquement, grâce à cette manoeuvre que Rome échappe à la famine (-1 stab) lors du tirage de carte qui suivra.

Activation 11, Carthage (carte de famine donc)

Début de la campagne d'Hispania, avec 3 provinces faciles à prendre + une mine, l'unique du jeu, mine d'argent d'ailleurs si je me rappelle bien.   Ici tout ce passe bien, 2 tribus sont détruites, 2 provinces dans la besace. On peut voir que les 3 Barbares au nord-est pourraient être gênants, d'autant plus que l'armée carthaginoise tire sa force du bonus de sa cavalerie numide, qui n'intervient pas en montagnes.

Début de la campagne d'Hispania, avec 3 provinces faciles à prendre + une mine, l'unique du jeu, mine d'argent d'ailleurs si je me rappelle bien. Ici tout ce passe bien, 2 tribus sont détruites, 2 provinces dans la besace. On peut voir que les 3 Barbares au nord-est pourraient être gênants, d'autant plus que l'armée carthaginoise tire sa force du bonus de sa cavalerie numide, qui n'intervient pas en montagnes.

Activation 12, Orient

7MP pour Seleucus qui fait un 1er siège sur la ville de Sardis défendue par une Légère. Malgré les +8 décalages, ça ne suffira pas : le jet de bataille 5(-5)/1(+3), c'est juste un mur qui tombe.   Appréciant moyennement la résistance sardienne, un 2ème assaut sur la ville est lancé. Cette fois la légère tente de s'enfuir, mais se rate, ce qui donne l'occasion au séleucide de se venger en écrasant la troupe grecque, et de prendre la ville en même temps.      La campagne continue sur la Cité de Miletus, proprièté de Pergame. L'assaut va être sanglant des 2 côtés : l'Orient perd 1 HI et une LEG, Pergame une HI et un mur. Pour info, Pergame reste neutre même si on l'attaque, et se contente de défendre ses positions.

7MP pour Seleucus qui fait un 1er siège sur la ville de Sardis défendue par une Légère. Malgré les +8 décalages, ça ne suffira pas : le jet de bataille 5(-5)/1(+3), c'est juste un mur qui tombe. Appréciant moyennement la résistance sardienne, un 2ème assaut sur la ville est lancé. Cette fois la légère tente de s'enfuir, mais se rate, ce qui donne l'occasion au séleucide de se venger en écrasant la troupe grecque, et de prendre la ville en même temps. La campagne continue sur la Cité de Miletus, proprièté de Pergame. L'assaut va être sanglant des 2 côtés : l'Orient perd 1 HI et une LEG, Pergame une HI et un mur. Pour info, Pergame reste neutre même si on l'attaque, et se contente de défendre ses positions.

 Activation 13, Rome

Maintenant que le Grec a finit de jouer, on va pouvoir agir à notre guise, enfin à peu près. Déjà la carte tirée permettre de remettre 2 tribus, hop une pour le grec en Moesia, une pour Carthage à Corduba.      Je continue sur ma lancée de construction massive sur le territoire romain : Le général 1/5 à Rome libère Capoua désertée par Pyrrhus, et remonte à Placentia en laissant une légion à Pisae. Réparations sur Rome, et Placentia en cité.

Maintenant que le Grec a finit de jouer, on va pouvoir agir à notre guise, enfin à peu près. Déjà la carte tirée permettre de remettre 2 tribus, hop une pour le grec en Moesia, une pour Carthage à Corduba. Je continue sur ma lancée de construction massive sur le territoire romain : Le général 1/5 à Rome libère Capoua désertée par Pyrrhus, et remonte à Placentia en laissant une légion à Pisae. Réparations sur Rome, et Placentia en cité.

Activation 14, Carthage

L'activation commence avec une révolte à Jérusalem. En Hispania, Himilcon continue de soumettre les tribus locales. Celle de Brigantum est détruite en une fois en sacrifiant 10% des troupes; celle de Corduba résiste à la première et dernière attaque du Major Move. A Syracuse on répare, et à Gades on construit une ville.

L'activation commence avec une révolte à Jérusalem. En Hispania, Himilcon continue de soumettre les tribus locales. Celle de Brigantum est détruite en une fois en sacrifiant 10% des troupes; celle de Corduba résiste à la première et dernière attaque du Major Move. A Syracuse on répare, et à Gades on construit une ville.

Activation 15, Orient

D'abord l'Orient pioche une carte qui lui inflige un -1 STAB car les coffres ne sont pas assez remplis.    Le général 2/6 à Sardis reprend son siège et capture Miletus sans mal. Il remonte ensuite au nord pour faire le ménage. Avec Cunctator, ça va être pénible de choper les troupes grecques éparpillées. On commence par les Monts de Celenae, la HI retraite, on continue à Nicomedia, les 2 HI se réfugient derrière le détroit (on y laisse une légère), et on finit par anéantir une HI + une garnison à Tavium parcequ'ils ont raté leur jet de retraite.   Un peut frustrant, mais on va s'en contenter. On s'occupera de la révolte juive plus tard.

D'abord l'Orient pioche une carte qui lui inflige un -1 STAB car les coffres ne sont pas assez remplis. Le général 2/6 à Sardis reprend son siège et capture Miletus sans mal. Il remonte ensuite au nord pour faire le ménage. Avec Cunctator, ça va être pénible de choper les troupes grecques éparpillées. On commence par les Monts de Celenae, la HI retraite, on continue à Nicomedia, les 2 HI se réfugient derrière le détroit (on y laisse une légère), et on finit par anéantir une HI + une garnison à Tavium parcequ'ils ont raté leur jet de retraite. Un peut frustrant, mais on va s'en contenter. On s'occupera de la révolte juive plus tard.

Activation 16, Rome

Ca bouge en Gaule, un chef gaulois à Uxello descent en Hispania pour mettre le bordel en Gallaecia, et fait fuir la HI de la mine d'argent.  En Italie, le général à Placentia a besoin de 3 attaques pour détruire la tribu adjacente. Une légion est laissée dans la province de Raetia pour son contrôle. Pisae devient cité, et Capoue retrouve ses murs.

Ca bouge en Gaule, un chef gaulois à Uxello descent en Hispania pour mettre le bordel en Gallaecia, et fait fuir la HI de la mine d'argent. En Italie, le général à Placentia a besoin de 3 attaques pour détruire la tribu adjacente. Une légion est laissée dans la province de Raetia pour son contrôle. Pisae devient cité, et Capoue retrouve ses murs.

Fin des AM

---

En fin de tour, c'est la phase d'attrition, puis on passe aux point de victoire.

Phase de points de victoire

      GOP  PV          CIV  PV        total PV
Rome         0                    3                  3
Carthage    7                     1                  8
Grèce        4                     5                  9  +1 stab
Orient        2                     0                  2  -1  stab


 Rome : 1er tour interessant. Pyrrhus plutôt bien géré, et surtout beaucoup de constructions comme prévu qui vont assurer l'entrée d'argent, et cerise sur le gâteau, des PV !

Carthage : Sicile prise, et puis génocide en Espagne. Tranquille.

Grèce : Cunctator parfait pour la situation, même si je n'en ai pas eu besoin réellement. Du classique : désengagement de l'Ionia, et attaque du Danube.

Orient : Pas mal. Miletus pris, ça c'est bien. Jerusalem révoltée, ça c'est moins bien, et c'est des activations gâchées d'avance pour le tour 2.

Commenter cet article